(Il est en train de se passer un max de choses aujourd'hui, j'en parlerai plus tard quand ce sera "fini"^^)

Comme vous l'avez peut-être remarqué je suis dans une période de couture frénétique en ce moment :) Depuis que j'ai signé mon premier contrat avec Bordemarge, j'ai remarqué que maintenant j'agis toujours de la même manière: quand je n'ai pas de contrat ou de deadline, je n'écris plus, même si j'ai plein d'idées ou un texte en cours, peut-être parce qu'il n'y a plus de "but" et que je considère désormais chaque période entre deux romans comme une période de "répit", si l'on peut dire. De répit, alors que j'adore écrire, ça peut paraître bizarre, mais j'aime fonctionner par phase et me plonger pleinement dans chaque. En ce moment donc, c'est couture, parce que j'ai rendu le manuscrit d'une comédie romantique et que j'attends (ouch) les retours sur la récriture ou mieux les corrections, et que je sais qu'après, je n'aurai plus le temps :) Hier, je discutais au téléphone avec Jérémie et je lui disais que ce qu'il y avait de chiant avec les "beaux costumes", c'est que c'était souvent des robes hyper féminisées: qui dit féminine dit corset, talons, paniers, talons, perruque etc., bref, tout ces trucs chiants que je ne sais pas qui a inventé histoire de nous pourrir la vie et de nous faire croire qu'on est plus belles comme ça :) Sauf que je me suis rappelée qu'en juin, j'étais un homme à la murder de Junie (une amie qui comme moi fait des costumes, mais plus beaux :P ) et que j'ai adoré ça: d'abord parce que c'était hyper confortable et que j'ai pu jouer tout l'après-midi sans m'inquiéter une seconde de la tronche que j'avais, ni sans m'évanouir, et parce qu'honnêtement, j'avais la classe! Si si, j'ai la preuve:

10443547_10203373312726890_3187734242000037889_n.jpg

Du coup, je me suis demandé quel genre de costumes masculins j'adore: le XIX ème en premier, mais c'est hyper chiant à coudre et y a pas grand intérêt puisqu'on trouve moins cher dans le commerce, et le XVIII ème: là, il y a intérêt parce que même si c'est chiant à faire, c'est beau, et on ne trouve pas ça dans le commerce, du moins on a le choix entre des reproductions hors de prix ou de la merdasse en nylon où le gilet est cousu à la veste^^ (Enfin vous voyez certainement le genre de déguisement de carnaval dont je veux parler).

J'ai donc regardé dans mes tissus pour voir ce que j'avais (oui, ma réflexion est longue, mais c'est pour mieux vous expliquer comment j'en suis venue à cette drôle d'idée) mais il n'y avait rien de beau, du moins pas digne du costume royal genre ça que j'avais dans la tête:

96E935269CD676B55C7B30BFDAEED0C7_500.jpg

Les seuls tissus de la même matière et aux couleurs coordonnées de mon stock étaient des cotons vert, marron, à carreaux ou à rayures beige/marron/vert, et j'ai pensé qu'avec ça j'aurais plutôt l'air d'un vagabond que du chevalier d'Eon! Je me suis vue avec une redingote déchirée, et alors j'ai réalisé que vert en haut et marron en bas, c'étaient les couleurs de l'épouvantail du Magicien d'Oz, qui est mon personnage préféré de ce film! Les deux mélangés dans ma tête ont donné le marquis de l'épouvantail, et ça m'a fait rire et enthousiasmée comme projet: même si je ne le porte jamais (peut-être aux Imaginales, s'il est réussi ça peut coller) au moins je vais m'amuser à le coudre!

Et après toutes ces longues explications, c'est parti!!!

2 février:

J'ai cousu le gilet d'après le patron que j'ai piqué à celui de Jérémie quand je lui ai fait son costume "regency", en allongeant devant et créant des basques derrière:

DSC04236.JPG

DSC04237.JPG

Les finitions ne sont pas faites, je vais réaliser l'habit pour pouvoir les coordonner et les ajuster ensemble!

Le début de l'habit, réalisé cette fois-ci sur la base du patron sur-mesure qui me sert depuis deux ans maintenant (merci Sara^^)

DSC04239.JPG

J'ai coupé une doublure dans un coton à carreaux qui était sensé me servir au départ pour faire le costume de Maggie McFly dans Retour vers le Futur III, mais je n'ai jamais trouvé le coton beige à fleurs pour couper la blouse à basques qu'elle porte avec, alors tant pis!

DSC04240.JPG

Les manches coudées, elles, sont coupées d'après le patron de mon anglaise bleue:

DSC04241.JPG

Et c'est tout pour ce soir, les revers des manches, doublés eux aussi! Je ne sais pas pourquoi, mais j'y trouve pour l'instant un petit côté Docteur Who qui n'est pas pour me déplaire: sont-ce les carreaux, les couleurs, la redingote de pirate d'Amy?

DSC04242.JPG

Demain je commencerai par assembler tout ça, ça ne sera pas du gâteau^^ Je vais me servir aussi de ce tableau-là comme inspiration:

url.jpg

10 février:

Encore une fois j'ai changé d'idée en cours de route. Je me suis dit que deux tenues chiantes à porter pour le Salon du Livre qui arrive étaient de trop, et qu'il fallait que je trouve quelque chose d'à la fois sympa et confortable pour le dimanche, aussi je me suis bricolé une tenue steampunko-lutinesque en piochant des trucs dans mon placard, et j'ai trouvé que la veste en cours irait très bien avec:

DSC04442.JPG

Du coup je l'ai terminée, mais au lieu d'y appliquer patchwork et raphia j'ai cousu un ruban pour que ça ait un peu de classe et l'air fini. Ç'a été dur à trouver, je n'avais vraiment pas grand-chose de correct dans mes caisses pour la décorer. J'aurais bien aimé tout un tas de boutons plats argentés, mais ça sera peut-être pour un autre costume!

DSC04445.JPG

En ce moment moi c'est encore les montagnes russes émotionnelles. Après une semaine horrible où je n'ai fait qu'angoisser et me torturer l'esprit, j'ai reçu aujourd'hui deux bonnes nouvelles: tout d'abord on m'a appelée, suite à un entretien d'embauche hier, pour me dire que demain je signe un contrat pour un CDI, et ensuite les éditions du Chat Noir m'ont écrit pour me dire qu'ils voulaient publier "Palimpsestes"! Inutile de vous dire que j'étais heureuse :D Par contre mon estomac n'a pas trop apprécié: vu que quand je suis très stressée je ne mange pas, et que quand je suis très heureuse c'est la même chose, je n'ai pas avalé grand-chose de la semaine^^ Heureusement que mes amies et surtout ma maman étaient là pour moi!