Cette année aura été particulière à plus d'un niveau. Avec le covid, les 3/4 des évènements costumés auxquels je devais aller ont été annulés. Par conséquent j'ai eu beaucoup moins de costumes à faire ou à réviser ! J'avoue que si au début ça m'a fait très bizarre (et que les bals historiques me manquent affreusement), ce n'est pas si mal que ça. C'est très reposant de faire un costume à mon rythme, et surtout de pouvoir me consacrer à autre chose ! La grand-mère d'Hervé m'ayant offert un rouet, j'ai commencé à apprendre à filer, et je me suis davantage concentrée sur le tricot : j'ai d'ailleurs réalisé mes premiers "vrais" pulls cette année ! J'ai aussi davantage brodé, et me suis améliorée dans ces deux disciplines.

Voyons les stats :

En 2017 et 2018, j’avais cousu 22 costumes neufs, sans compter les accessoires et les tricots.

En 2019, j'ai cousu :

  • 1 corset
  • 13 costumes pour moi (dont deux robes Régence anglaise et trois médiévales)
  • 2 costumes pour Hervé (sans compter les gilets que je change à chaque fois)
  • 7 vêtements de tous les jours
  • 6 chapeaux ou coiffes
  • et un nombre conséquent d’accessoires.

Ce qui fait 21 costumes neufs.

En 2020, j'ai cousu :

  • 14 costumes pour moi (dont cinq robes Régence anglaise)
  • 3 costumes pour Hervé
  • 2 vêtements de tous les jours
  • 1 chapeau
  • et un nombre important d’accessoires.

Ce qui fait 18 costumes neufs, avec là-dedans pas mal de hauts et de bas interchangeables, et surtout 3 pour Hervé, ce qui remonte une peu la moyenne !

Je suis contente parce que j'ai beaucoup baissé ! Et que j'ai révisé plusieurs costumes tout au long de l'année, mais cette fois je n'ai pas tenu le compte.

En Fantasy, j'ai cousu le costume de "Willow", qui est pour moi mais également pour Hervé, ainsi qu'un costume inspiré de Sansa Stark et un autre de Lady Gaga

Pour la Renaissance, j'ai une seule pièce, mais qui m'a pris du temps, le costume plus populaire d'une bourgeoise Tudor

Pour l'époque 1800 en revanche, on retrouve mon intérêt. Pas de robes médiévales, parce que je ne me rendrais pas à des foires de sitôt...

Comme je n'avais plus de robe de bal, j'en ai cousu une que j'appelle Robe "dessus de lit", parce qu'elle est coupée... dans un dessus de lit, et qu'elle est aussi confortable qu'un pyjama ! J'ai réalisé un costume de bain, ainsi que le chapeau et le spencer d'Elizabeth Bennet. Comme j'avais donné mes spencers, j'en ai cousu un nouveau dans un tissu rouge que j'adore, et brodé un autre, sans manche, dans un velours vert. Pour nos sorties, j'ai créé un costume de cantinière de Waterloo et un costume post-révolutionnaire

Pour Hervé, j'ai brodé un gilet d'Hervé et j'ai surtout recréé le costume militaire du colonel Brandon ! Je me rends compte en écrivant cet article que je n'ai pas écrit dessus, et que je ne l'ai pas terminé. Je n'ai pas eu le temps en août de lui refaire un pantalon, ni de faire la ceinture. Honte sur moi oO

Pour la fin XIXè, j'ai cousu deux costumes et un chemisier. Il y a d'abord celui de la petite maison dans la prairie, ainsi qu'un chemisier rouge inspiré de "Beloved" et des adaptations de Maupassant. Mais surtout, il y a la robe de bal tirée de L'âge de l'innocence qui est ma plus belle pièce de l'année avec la robe Tudor. J'y ai passé un temps fou et je me trouve très chouette dedans :)

Pour le XXè siècle, seulement deux costumes, tout deux réalisés pour des occasions précises, sinon je ne les aurait pas faits : d'abord le costume de "My Fair Lady" pour la conférence sur le film et le roman, puis celui de Rita Hayworth pour tourner une vidéo avec Hervé.

Pour tous les jours, un pantalon et son haut assorti que je n'ai mis qu'une fois (le haut, pas le pantalon), ainsi qu'une robe d'été à fleurs (que je n'ai mise qu'une fois également).

J'ai coupé dans un vieux manteau en fourrure une parure pour Anna Karenine, mais aussi pour une sortie 1910 que je n'ai pas prise en photo. J'ai terminé des mitaines violettes commencées l'an dernier, et brodé un réticule brodé pour l'assortir à ma robe et mon spencer rouge.

En résumé, mes plus grosses pièces sont des créations qui complètent ma garde-robe historique (la robe Tudor, la robe 1870), sinon, il y a pas mal d'accessoires et de vêtements isolés, et une majorité (encore) de vêtements 1800. Pour cela deux raisons : la première c'est que j'en ai encore beaucoup donné dernièrement, et la seconde qu'on a fait davantage de sorties à cette époque (dont un gros week-end sur le thème de Jane Austen qui était fabuleux !) Ces deux raisons sont liées d'ailleurs, parce que j'ai donné des costumes aux amis avec qui j'ai fait ces sorties^^